Chronique "Belladonna"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronique "Belladonna"

Message par angie841202 le Dim 31 Aoû - 15:10

Voilà, je commence enfin ma chronique, comme le nom l'indique elle se passera à Belladonna. A travers cette chronique vous découvrirez le dernier addon " la vie en appartement".

Résumé : " Johanna Bradi 22 ans quitte le domicile familiale, pour vivre à Belladonna sans un regard en arrière, elle rêve d'une vie bien à elle. Indépendante elle ne veut compter sur personne et compte bien faire sa vie comme bon lui semble."
avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique "Belladonna"

Message par angie841202 le Dim 31 Aoû - 15:33


Après avoir lu diverses annonces dans le journal, elle arrive enfin à trouver quelque chose qui sembla la satisfaire. Aussi elle alla directement visiter les lieux, afin de prendre une décision, car il fallait qu'elle emménage au plus vite.


Difficile d'imaginer la vie dans son appartement quand, il n'y avait aucuns meubles dans les pièces. Mais bon il était grand, les murs venait d'être tapisser et peint, aucun signe de vermines... Et comme lui avait dit le propriétaire il fallait se décider au plus vite.


Johanna décida donc de louer cette appartement, pour elle c'était la meilleure solution pour prendre un nouveau départ et ne plus dépendre de personne. De plus si dans l'avenir cela ne lui convenait plus elle pourra toujours déménager.
" Sage décision" lui dit le propriétaire
" Je l'espère" répondit Johanna hésitant encore un moment avant de signer le contrat.


Le soir avant d'aller au lit Johanna ne put s'empêcher en faisant sa toilette d'avoir des doutes. La vie lui réservait sûrement pleins de surprises et pas forcément de bonnes. Arrivera t'elle à tout régler seule ?

A suivre...
avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Emménagement

Message par angie841202 le Lun 1 Sep - 23:44


Malgré ses doutes, Jo s'installa quelques jours plus-tard avec une joie intérieure enfin un chez elle. Elle pourra vivre déformée sans devoir rendre des comptes à qui que se soit. Elle avait trop reçu d'ordre dans sa vie enfin ceci n'avait plus d'importance à présent, Belladonna faisait partie de sa nouvelle vie et le reste ne comptait plus.

Johanna, était satisfaite de la décoration de la maison ( que vous découvrirez au fil de la chronique), elle y avait fait passe ses maigres économies mais l'appartement était confortable. Mais un appartement aussi grand pour une seule personne était bien silencieux.


Jo se mit donc rapidement à la recherche d'un travail, il fallait faire rentre de l'argent et au plus vite bientôt factures, loyer et autre s'entasseront dans la boîte aux lettres et elle n'avait plus beaucoup d'argents. Tous ceci serait diffèrent si elle ne c'était pas laisser avoir....

Elle ne chercha pas bien longtemps car, sa voisine vint lui rendre visite afin de lui souhaiter la bienvenue. Comme si elle avait demander quelque chose, Jo voulait juste chercher un emploi dans le calme.
" Bonjour, soit la bienvenue je suis ta voisine Linda " dit-elle en lui serrant la main d'une manière un peu trop viril à son goût.
" Euh bonjour... Jo... Je m'appelle Johanna" bafouilla Jo un peu surprise d'un tel accueil.

Cette Linda en bonne voisine commença à lui raconter les "cancans" du coin et le temps passa.. Johanna n'osant plasser un mot la laissa faire après tout il ne fallait pas faire mauvaise impression. Mais au bout d'un moment elle prétexta un rendez vous pour prendre congé auprès de sa voisine.
" désoler mais l'heure de mon rendez-vous approche et je ne peux parler d'avantage" mentit Jo rougissant jusqu'à la racine des cheveux.


Elle eut un peu honte de couper court comme ça, sans même proposer à Linda d'entrée pour boire un café. Mais avec des voisines aussi bavarde qu'elle, on passait pas inaperçu et justement Johanna voulait pas se faire remarquer, c'est pour ça qu'elle avait quitter le quartier ou elle vivait. Jo voulait se faire oublier pour mener une nouvelle vie loin de son passé.

Linda n'insista pas, mais elle resta un moment sur le seuil de la porte un peu surprise. Sa voisine devait cacher quelque chose, si non pourquoi se débarrasser d'elle aussi rapidement ? Elle se promit de la surveiller de près à l'avenir pour le bien être du voisinage.

Après s'être assuré que la voisine avait bien quitter les lieux, Jo prit un livre au hasard dans la bibliothèque et le feuilleta mais son esprit était trop perturbé pour comprendre quoi que se soit à l'histoire. Elle réalisa qu'en faisant tout pour ne pas se faire remarquer, elle venait fait une grosse erreur en se montrant si peu ouverte avec Linda. Cette dernière devait sûrement se poser divers questions sur son comportement à l'heure actuelle.


La nuit venue alors qu'elle dormait à point fermer, le bruit venant de l'appartement voisin la réveilla. Comme si elle avait besoin de subir ça elle qui n'avait pas passé une nuit entière depuis fort longtemps. Jo agacée, frappa sur le mur comme une furie et dit a qui pouvait l'entendre:
" C'est finit oui !! Il y a des gens qui aimeraient bien dormir!!!"


Au matin après avoir lu son journal, Johanna eut une idée qui allait lui permettre de mettre un peu ses soucis de côtés : elle allait chercher un colocataire. Ainsi, elle aura moins de problème d'argent. En espérant que la vie en collocation en lui réserve pas de mauvaise surprise....
avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mon colocataire et moi

Message par angie841202 le Lun 8 Sep - 20:28



Facture, rappel de facture non payés, pub voilà le contenu de la boîte aux lettres chaque jour. Jo en avait plus que marre et commençait a regretter d'avoir choisit un appartement au loyer aussi coûteux. Elle venait de commencer son travail, elle ne pouvait donc pas avoir de promotion, donc Johanna comptait le moindre Simflouze. Quelques personnes c'étaient présentées pour l'annonce de collocation, mais aucunes ne convenait à la jeune femme. Aussi laissa t'elle faire le hasard, elle accepta un colocataire sans le rencontrer il devait arriver le lendemain.

Aussi,le matin suivant le colocataire fit son apparition a 7h du matin après avoir frapper brièvement il entra sans même être inviter à le faire.
Johanna ne sut quoi dire troublée par son entré chez elle alors qu'elle était en chemise de nuit. Très vite elle se reprit et dit :
- Écoutez je n'ai pas le temps de vous faire visiter l'appartement, le double des clefs se trouve sur la table de la cuisine et ta chambre à l'étage première porte à droite.


Le jeune homme lui donna ensuite une poignée de main viril, tout en lui tapotant le dos, puis dit :
- No soucy m'dame je devrais m'en sortir. Mais dit moi tu compte y aller dans cette tenue ?
" C'est vraiment pas ma chance voilà un comique, bon c'est rien du moment qu'il paye sa part du loyer"
- Je dois vraiment y aller, pas le temps de rire à vos mauvaises blagues.


Après une longue journée pendant laquelle Jo n'a put s'empêcher de culpabiliser de ne pas avoir était là pour son colocataire, cette dernière décida de faire à manger pour partir sur de bonne bases avec le jeune homme. Elle ne voulait pas se le mettre à dos et qu'il parte sans payer sa part de loyer, elle avait trop besoin de lui ou plutôt d'argent. Elle n'eut pas honte de l'admettre car elle avait beaucoup perdu en venant s'installer ici mais c'était pour son bien.

Le plat sera simple, mais bon au moins elle fera bonne impression après l'accueil de ce matin il fallait bien qu'elle se rattrape. Au premier abord l'homme qui partagera son appartement avec elle, était un peu " spécial" mais comme on dit " qui vivra verra". Depuis quelque mois elle était trop seule, un peu de compagnie ne peux lui faire que du bien.

Heureusement pour Jo, il finit par descendre vêtu d'un pyjama. Il prit place à table sans même dire un " merci" et commença à manger de bonne appétit. Jo n'osa rien dire et le regarda manger tout en faisant la même chose.

Le calme régner dans la pièce, un calme assez prenant bien que Jo avait passé une journée insupportable au travail a ranger les archives. Elle se décida à prendre la parole :
- Dite moi vous n'avez eut aucun problème durant mon absence, pas de visites imprévu
" Zut pourquoi je lui demande ça, il va finir par se demander si je ne fuit pas quelqu'un"

- Non ça va c'est calme ici, par-contre la voisine d'à côté c'est la reine des curieuses. Elle m'a poser des questions sur vous et bien-sûr sur moi, j'ai fait court et je suis rentré me reposer je travail de nuit.
- Je ne suis donc pas la seule à la trouvée " collante" cette Linda. Heureusement pour moi je travail trop pour la voir.
- Tu fais quoi comme travail ?
- Je travail dans un cabinet juridique.
Et ils parlèrent ainsi pendant tout le repas. Johanna finit même par le trouver plutôt sympa.


Et même avant de partir au travail, il lui proposa son aide pour débarrasser la table, elle la déclina il devait se rendre au travail elle, elle avait la nuit rien qu'a elle pour mettre de l'ordre dans la cuisine.
Elle trouva cependant qu'il était habillé assez bizarrement pour se rendre au travail et cela l'intrigua. Elle avait connu quelqu'un qui ... Mais ceci était du passé et elle devait l'oublier.
avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Soupçon

Message par angie841202 le Sam 20 Sep - 21:44


La vie en appartement à ses avantages,mais aussi ses inconvenient surtout quand on a une voisine bruyante. Toujours à faire du bruit à n'importe quel moment du jour comme de la nuit.
Johanna en avait plus que marre, elle avait beau la prévenir qu'elle travailler tôt le matin et que la nuit elle aimerait dormir rien n'y fait. " Cette Linda va finir par avoir mon poing sur le nez si elle continu" pensa une Jo furieuse.
En plus de cela, Jérôme était assez curieux comme colocataire: il travaillait la nuit, le jour il passait son temps à poser des questions ( d'après Linda la voisine), il avait des appels des plus mystérieux. Bref Jérôme cachait quelque chose et Johanna devait être des plus méfiante pour qu'il n'essaye pas de trop en savoir sur elle et son passé.
Car oui elle avait des choses à cacher et c'était pour ça qu'elle avait tout quitter pour recommencer une nouvelle vie loin des regards indiscrets.
Elle avait fait des choses qu'elle préférait oubliées, car derrière son beau minois elle cachait un lourd secret.
" Et je ne compte pas laisser qui conque fouiner dans ma vie"


Comme tout les matins, Jérôme entra vers 6h soit une heure avant le départ de la jeune femme. Une voiture au vitres tintées le déposait et redémarrer dans un crissement de pneu comme si le chauffeur avait peur d'être vu. Jérôme entrait ensuite dans l'appartement pour regagner sa chambre, mais là il n'en fit rien. Il gravit les marches et alla saluer Johanna:

- Salut Jo alors déjà debout
- Bonjour Jérôme, tu travail toujours aussi tard ? Je ne pourrais pas à ta place le travail de nuit c'est pas pour moi.
- Oh! Tu sais chacun ses truc au moins j'ai ma journée.
- Oui et tu n'entend pas le bruit que fait la voisine, elle à encore remit ça cette nuit. Je ne le supporte plus.


- J'irais lui parler si tu veux, mais à mon avis elle fait ça pour se venger de toi qui l'ignore à chaque fois qu'elle essaye d'être gentille.
" Ben voilà dès qu'une jolie paires de jambes fait son apparition les hommes prennent sa défense"
- Bref parle lui si tu veux mais si ça ne change pas j'irais me plaindre à qui de droit.
- Elle ne recommencera plus j'irais la voir comme tu taff toute la journée, par tranquille ce soir tu pourra dormir comme un bébé.
Jo ce dit que finalement avec lui sa changera peut-être et elle partie un peu plus calme.


Une fois débarrassé de sa colocataire, Jérôme mit son plan à exécution: Il devait chercher dans son ordinateur des informations pour réussir sa mission. Elle devait bien avoir des information dans son ordinateur, elle qui avait cotoyé ces gens depuis plus de six mois.
Bien-sur, il fallait faire vite et effacer toute trace possible, car Jo était une femme méfiante et elle mettrait pas longtemps à savoir qu'il avait utilisée son ordinateur. Elle lui poserait des tonnes de questions et si il ne lui répondait pas elle finirait sûrement par le mettre à la porte et adieux sa couverture.


Il avait beau chercher ici et là, il ne trouva rien. Pas un émail, pas de numéro de téléphone son ordinateur avait bien était nettoyé. Peut-être avait-elle prit la précaution de le changer ? Il avait chercher dans le bureau pas un seul papier qui pouvait l'aider. Les voisins ne savait rien sur Jo, le propriétaire l'avait même réprimander pour sa curiosité. Il l'avait même menacé d'appelé la police.
" Si il savait".

Après avoir passé la matinée à fouiner ici et là, il abandonna pou aujourd'hui et alla se reposer dans sa chambre. Il ne voulait pas que Johanna rentre et le soupçonne de quoi que se soit. Cela ne lui avait pas plus qu'il pose des questions au voisins, il avait mentit en disant qu'il recherchait un ami perdu de vue depuis quelques années. Mais Jo n'avait pas sembler le croire, cette fille ferait un bon détective privé, voir même un flic.

Johanna finit par rentée vers 16h, et alla dans sa chambre Jérôme entendit du bruit se dit que cela ne prévoyait rien de bon. Jo fit irruption dans sa chambre et dit:
- Jérôme tu es allé dans ma chambre ?
- Moi non j'ai pioncé toute la journée.
- Tu en ai sur ? Mon ordinateur était en veille et je me souvient de l'avoir éteint.


" Et zut, elle est encore plus maligne que je le pensais, ça ne va pas être aussi facile que je le pensais" pensa Jérôme.
- Écoute Johanna, je suis d'accord avec la voisine tu es vraiment parano ma chère. Je n'ai pas touché à ton ordinateur, ni à tes petits affaires personnelles que tu planque dans ta chambre. Je ne suis pas un pervers ou violeur ou je ne sais quoi. J'ai pioncé point final, je suis juste sortit prévenir la voisine et on a parler pendant quelques heures. Et si tu t méfit autant de moi, tu ferais mieux de chercher un autre idiot en collocation.


Jo ne dit pas un mot, elle avait besoin de garder Jérôme comme colocataire plus pour l'argent qu'autre chose. Mais une chose est sur, il avait utilisé son ordinateur pour faire quoi elle n'en savait rien. Mais comme il avait un ordinateur dans sa chambre pour quoi utiliser le sien ? Si se n'est pour y chercher quelque chose qui la concernait ?
La jeune femme se promit d'installer un mot de passe sur son ordinateur et de vérifier à l'avenir si elle l'avait bien éteint. Jérôme pouvait très bien travailler pour l'homme qui l'avait trahit et si il le fallait, elle se débarrasserait de lui.
avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Quand une femme s'en mêle

Message par angie841202 le Lun 13 Oct - 18:52



Johanna devient de plus en plus méfiante et ceci n'aide pas beaucoup Jérôme à avancer dans son travail. Son boss se pleins du temps qui lui fait perdre. Et comme il le dit le temps c'est de l'argent et si il ne fait pas au plus vite pour mener à terme leur petite " affaire" il pourrait bien se retrouver à la porte.

Le jeune homme ne sais plus quoi faire et c'est d'une humeur massacrante qu'il rentre du travail. Heureusement pour lui il ne risque plus de trouver la voisine " mêle tout", elle a déménager avec son mari qui à reçu subitement une promotion grâce à Jérôme qui ne supportait plus de la voir traîner prêt de leur appartement.



En franchissant le seuil de la porte il eut la surpris de trouver une jeune femme assis dans le fauteuil. Cette jeune femme il la reconnaîtrait entre mille même de dos. Qu'est-ce qu'elle faisait chez Johanna ? Comment a t'elle réussit à rentrer ? Mais surtout qu'est-ce qu'elle lui veut ?



Jérôme se rapproche d'elle et lui dit d'un ton un peu sec:

- Mais que vient tu faire ici Zoé, je n'ai pas besoin d'un chaperon.
- Apparemment si puisque le boss m'a envoyé pour te surveiller! Je ne fais pas sa de mon propre chef crois moi j'ai mieux à faire. J'ai eut du ml à convaincre le proprio que j'étais ta " frangine" et qu'il fallait qu'il m'ouvre la porte comme tu ne m'avait pas donner les clés.
- Ma soeur toi ? Tu as de drôle d'idées des fois.



Zoé qui n'aimait pas le ton de Jérôme dit en colère:

- C'est bon Jérôme ok !! Moi au moins le boss ne m'envoit jamais un petit toutou pour m'espionner, je ne sais pas se qu'il t'arrive mais tu as beaucoup de retard. Et le boss m'envoit pour t'espionner et au moindre faux pas tu sera virer sur le champ. Tu n'as jamais était aussi long pour une affaire comme celle-ci.
- Désoler ma Zoé, je suis sur les nerfs le boss m'a toujours fait confiance jusqu'à présent.
- Tu sais qu'il se méfit avec les traites qui nous entour dans le métier donc méfiance oblige.



Zoé appréciait beaucoup Jérôme, mais elle ne pourra pas le couvrir longtemps. Leurs patron était très exigent depuis quelques temps et elle ne pouvait pas prendre le risque de perdre son emploi. Elle se leva et dit en lui tournant le dos:
- Jérôme je ne peux pas prendre le risque de perdre mon taff et tu le sais. Je ne peux plus te couvrir en m'entend et en disant que tout va bien.
- Je sais Zoé et je ne te demande pas de le faire.
- Je sais bien là n'ai pas la question, je suis là pour t'aider mais pas éternellement vu ! Je veux bien te donner un coup de main mais tu feras se que je dis.



- Tu es un Ange ma Zoé et je suis sur que tout les deux on y arrivera, une vrai équipe de choc comme avant. Mais il faut faire attention, je veux bien que tu m'aide avec Johanna mais je reste je m'en charge. Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit.
Zoé et Jérôme étaient très proche pour de simple amis, et cela faisait toujours beaucoup de jaloux dans leur travail. Zoé était la seule femme et ça en faisait parler plus d'un, mais avec le temps les deux amis ne faisaient plus attention au quand dira t'ont.



Touchée par se que venait de dire son ami, Zoé dit pour le rassuré:
- Ne t'inquiète pas je suis là pour te surveiller et pas pour faire autre chose et jusqu'à preuve du contraire je n'ai rien à craindre en ta compagnie. Mais surtout il va falloir faire attention pour que Johanna ne se doute de rien si non notre plan tombe à l'eau et on sera tout les deux viré.
- Tu ne risque rien au pis des cas je me rendrais responsable pour tout et je te disculperais.
- Bref passons on verra en temps voulut, a part ça dit moi ou tu en ai réellement ?



Jérôme fit quelques pas et finit par répondre un peu honteux:
- Je n'ai pas beaucoup avancé, entre mon travail dehors et ce que je fait chez Jo... J'ai regarder son disque dur,fouiller son bureau, mais il n'y a rien pas la moindre trace, pas le seul petit indice.
Je sais que Johanna et la clé de tout ça, mais je ne trouve pas le moindre indice. De plus, elle est méfiante, j'ai oublié d'éteindre l'ordinateur elle m'a poser un tas de questions. Je doute qu'elle me fasse confiance...



Zoé ne pu s'empêcher d'enlacer son ami, il était touché par cette affaire pas seulement parce qu'il devait tout faire pour garder son travail, il avait perdu beaucoup plus....
- Ne t'inquiète pas, je ferais tout pour t'aider et cela même si je dois y laisser ma place après tout je peux devenir serveuse. Mais oublie pas ton envie de vengeance doit passer au second plan.



Zoé prit place dans le fauteuil et dit bien déterminé à aider son ami :
- Maintenant que je suis là, je compte bien faire avancer tout ça. Et rien de tel qu'une femme pour en comprendre une autre. Tu verra j'ai déjà tout prévu bientôt elle te mangera dans la main. Crois moi je suis prête à tout pour que tu réussisses toi qui m'a tant aider par le passé à mon tour maintenant.



Jérôme n'y comprenant rien interrogea son amie :
- Tu peux être plus clair je dort très peu ses derniers temps et j'ai le cerveau qui a du mal. Je ne vois pas où tu veux en venir.
Zoé ne dit rien et se contenta de rire en regardent la tête que faisait le pauvre Jérôme.



Retrouvant son sérieux, elle finit par dire se qu'elle avait en tête:
- Mon cher je vais finir par croire que tu n'es plus bête que je croyais. Tu sais pourtant que dans notre travail on a pour habitude de tout faire pour réussir et cela même mentir. Et toi qui doit espionner une femme pour en arrivé a tes fins tu n'y a même pas pensé. Un homme et une femme tu pige ou je te fait un dessin ?

avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

une affaire de confiance

Message par angie841202 le Mar 21 Oct - 19:27


La vie continuait entre fête des voisins le samedi, travail pour d'autre. Certaine même profitait de leur "vacances" forcé pour mette leur vie personnelle en priorité. Bref tout était calme et bien trop calme à Belladonna.

Jérôme essayait quand à lui de comprendre Johanna pour mettre son plan " drague" en action. Il n'avait jamais eut de mal avec les femmes, mais cette fille était des plus compliquée.



Le jeune étudiait le " dossier Jo" avec beaucoup d'attention, il fallait qu'il trouve la faille pour lui faire baisser sa méfiance. Elle aimait la psychologie aussi se mit-il à lire des livres sur cette spécialité pour se rapprocher de sa " proie". Il voulait la comprendre pour gagner sa confiance et ainsi lui soutirer des renseignements sur se pourquoi il était ici.



Jamais il n'aurait crut que c'était aussi difficile de comprendre une personne, lui qui avait tant de fois dupé les gens, il avait du mal à avoir Johanna à sa merci. Et pourtant il en avait essayé des choses.
Il la savait bonne chanteuse, aussi se mit t'il à chanter. Jérôme poussait la chansonnette dès qui le pouvait et la jeune femme l'écoutait sans mot dire. Mais une chose était sur, elle prenait beaucoup de plaisir.



Et c'est comme ça que Johanna se rapprocha de lui, au début timidement avec quelques applaudissements puis un jour,elle alla jusqu'à discuter avec lui. Pourtant à part des échanges de politesses, jamais ils ne se parlaient une décision qu'avait prit Jo après les accusations qu'elle avait porté à Jérôme

- Jérôme tu chantes vraiment bien félicitation, et crois moi je ne dit pas ca par simple politesse. J'ai prit des cours de chants et tu as un bon niveau.



Et c'est ainsi que naquit le début d'une amitié ou autre... personne ne le savait encore.
Jérôme rit en réponse au compliment de son " amie" et dit:

- Tu sais je ne veux pas être chanteur, je chante par plaisir rien de plus mon métier me suffit je ne suis pas de ses personnes qui rêve de célébrité.
- Oui bien-sûr je comprend, et je pense la même chose. Mais je m'attendais pas à avoir un colocataire avec la même passion que la mienne.



Les deux amis continuèrent à bavarder de choses et d'autre et pour une fois, Johanna se détendit.
- Je suis content que tu baisse un peu tes gardes, tu sais on dirait que tu es un vrai "chien de garde". Toujours en train de douter, de te demander si tel ou tel personne ne se sert pas de toi.

Jo éclata de rire à la remarque de son ami, il n'avait pas tord elle était trop méfiante et il fallait que sa change pour le bien de leur collocation. Le passé appartient au passé et il fallait qu'elle continue à vivre sa vie.



- Je suis désolé pour mon comportement, je ne comprend pas comment tu as fait pour me supporter et ne pas partir. Je veux que tu saches que si je suis aussi méfiante c'est parce que ...
Lui aurait-elle dit se qu'il voulait savoir ? Il chassa cette question de sa tête et dit:
- Tu n'as pas à te justifier Jo
- Oui mais je veux que nous repartions à zéro, nous allons vivre ensemble pendant un petit moment donc oublions le passé.



Jérôme profita du changement de situation pour prendre l'avantage, il prit les mains de Johanna et lui dit avec douceur:

- Oublions le passé tu veux? J'admets que je n'ai pas été très ouvert moi aussi. Mais nous pouvons apprendre à mieux nous connaître un soir au court d'un dîner ou d'un karaoké quand dis-tu ?



Johanna hésita pendant un moment, elle ne connaissait pas Jérôme mais à qui la faute n'avait-elle pas tout fait pour l'éviter depuis qu'il avait emménagé ?
Elle portait un lourd secret sur ses épaules, elle avait fait beaucoup de choses qu'elle regrettait à présent. Mais le jeune homme devait-il être jugé parce qu'un autre avait fait de sa vie un enfer ?
Non elle ne pouvait juger un homme pour les fautes d'un autre.
Aussi ce fut timidement qu'elle dit :

- Oui je veux bien que l'on se fasse une soirée au restaurent.


Le jeune homme qui s'apprêtait à quitter la pièce vint la prendre dans ses bras. Il avait honte de se servir d'elle pour en arriver à ses fins. Mais il le fallait, il avait fait tant de sacrifice pour son travail qui se devait de tout faire pour réussir, même si il devait briser le coeur d'une pauvre fille.

- Formidable, tu ne le regretteras pas crois moi.

Une fois Johanna loin de chez elle, Jérôme reçu la visite de sa complice qui vint au nouvelles.

- Alors tu as obtenu quelque chose de cette Johanna de malheur ?
- Oh oui j'ai touché le gros lot, un rendez-vous en tête à tête.
- Bien, enfin une bonne nouvelle et surtout n'hésite pas à mettre tout les chances de ton côté.
- Non je ne peux quand même pas...
- Arrête Jérôme!! Elle a tout à y gagner elle aussi, tu es beau gosse.



Zoé savait que son ami se sentait coupable, aussi l'encouragea t'elle :

- Tu crois qu'il s'est gêné lui avec tout se qu'il a fait ? Et elle, elle le savait donc vas y sans te prendre la tête, une fois que tu en auras finit avec cette histoire on partira se reposer au soleil.

avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Soirée entre "amis"

Message par angie841202 le Mar 11 Nov - 20:24




Johanna avait mit longtemps à choisir la tenue qu'elle allait porter ce soir pour son Dîner avec Jérôme. Pas qu'elle voulait lui plaire bien au contraire, cette soirée était sous le signe de l'amitié rien de plus rien de moins.
Mais comme ils avaient décidés de partir sur des nouvelles bases pourquoi pas se faire jolie.
Et sa robe fut loin de déplaire à son colocataire, il ne tarda pas à la complimenter:
- Tu es sublime Jo cette robe te va très bien.
- Merci Jérôme, tu n'es pas mal non plus j'en ai encore pour un petit instant et nous pourrons partir.



Jérôme s'en voulut de se servir de Johanna pour arrivé à ses fins, se servir d'une personne c'est vraiment se qu'il y a de plus déloyale surtout d'une personne aussi gentille que sa colocataire.
Mais il avait fait une promesse et il tenait toujours ses promesse surtout quand la personne le méritait.
Mais voilà cette promesse était aussi une envie de vengeance et ça sa changer tous. Tanpis Jo allait souffrir, mais il se vengerais enfin du mal qu'on lui avait fait comme on dit la vengeance est un plat qui se mange froid.



Jo arriva enfin elle avait coiffé ses cheveux d'une autre façon, pourquoi tous ses changements quand on ne désir pas plaire allez savoir.
Mais elle avait envie de changement d'être quelqu'un d'autre juste un moment. Johanna ne voulait pas être la femme qui avait souffert,celle qui vivait dans les doutes, elle voulait pour une fois être juste la Johanna qui s'amusait sans penser à demain.

La voyant sortir de la salle de bain, le jeune homme vint à sa rencontre et dit d'une voit qu'elle ne connaissait pas:
- Tu es magnifique Johanna, je suis content que tu as accepté de passé la soirée en ma compagnie. Tu ne le regretteras pas crois moi.



Une fois au restaurant, Jérôme salua le patron qui vint leur souhaiter la bienvenue.
Il lui glissa un billet au creux de la main et dit d'un air complice:
- Surtout veillez à se qu'on nous dérange pas mon brave.
- Ne craignais rien monsieur, tout sera parfais.



Quand le " couple" fut enfin à leur table, le silence régna. Ni la jeune femme, ni le Jérôme osa dire un seul mot.

La jeune femme était gêné par leur complicité soudaine,elle s'était promit de ne plus faire confiance à un homme, mais avec lui elle se sentait bien même plus que bien. Quant à Jérôme les remords le rongeaient jusqu'au plus profond de son être.



- Tu as l'air tendu Jo relaxe je ne vais pas te sauter dessus. Tu sais si je le voulais je t'aurais invité dans un endroit plus calme ** sourire taquin**
Il mit sa main sur celle de la jeune femme et reprit d'une voix douce:
- Je ne te ferrais jamais de mal Johanna, tu es une fille bien et je sens que quelqu'un ta blessé profondément. Mais moi je ne te ferrais jamais de mal, je t'estime trop pour ça. De plus, si tu veux en parler je suis là, je t'écouterais sans te jugé c'est ça les amis.
- Je sais... mais ces dernier temps ma vie est compliqué donc voilà, se n'est pas contre toi. Mais je ne me sens pas prête pour parler.



Johanna garda un moment le silence, puis elle sourit, cela ne lui était pas arrivé depuis fort longtemps. Mais Jérôme avait le don de lui faire oublier tous ses soucis, avec lui elle se sentait une autre femme. Elle se sentait capable de vivre sans pensé à son passé, au mal qu'elle avait fait à ceux qui l'aimaient.
- Bon si on passé commande, je meurs de faim moi et je ne suis plus allée au restaurent depuis longtemps donc je compte bien en profité.




Les remords rien de plus dur que de se sentir coupable, de se servir des autres pour atteindre notre but, de faire souffrir parce qu'on à souffert. La peine nous rend aveugle, on a qu'une envie se venger pour enfin se dire que le mal est passé qu'on pourra enfin vivre.

Mais tout ceci n'est qu'un mensonge de plus, on se sent toujours coupable quoi qu'il arrive est sa nous ronge comme une maladie qui s'introduit en nous pour nous détruire petit à petit jusqu'au dernier instant.

Jérôme avait commit beaucoup de choses pas toujours très correct et aujourd'hui la pis chose qu'il n'aurait d'ut jamais faire: Se servir d'une femme. Bien des hommes se soucierais d'un tel détail, mais pas lui Johanna était trop importante à ses yeux.


Après le repas, le beau brun invita la femme a se joindre à lui au salon du restaurent. Bercer par la musique, il lui proposa de danser.
- Jérôme tu te moque de moi là, Nous sommes dans un restaurent !!!
- Pourquoi pas, de toute façon personne peut nous voir. Nous sommes seuls au monde.
- Jérôme, tu es curieux comme garçon... mais bon pourquoi pas j'ai toujours aimé danser.


Johanna ne savait pas si c'était le vin du repas qui lui avait monter à la tête, mais elle se sentait si proche de lui et si bien qu'elle se laissa aller contre son épaule.
La jeune femme se sentait à l'abri dans ses bras, elle ne redoutais plus rien. Seul l'instant présent comptait, elle voulais savourer chaque instant et le graver à jamais en elle.
- Je sais pas si je suis soûl, mais je me sens très bien avec toi. Je n'ai pas été aussi heureuse depuis très longtemps, dit moi qu'elle est ton secret Jérôme. Je sais tu as mit quelque chose dans mon verre ?

Jérôme rit et ne dit rien, il se contenta de continuer à guider la jeune femme.
Lui aussi sentait comme une drôle de sensation au fond de lui et il fit un effort surhumain pour l'ignorait. Il était ici pour seule raison, et devait se tenir à se qu'il c'était fixé.


Mais sentir la jeune femme tout contre lui, le rendait de plus en plus moins sur de lui. Il aurait voulut juste lui voler un baisé, un seul pour goutter le parfum sucré de ses lèvres. Hypnotisé par son regard, il eut beaucoup de mal à résister. Puis d'une voix à peine audible il demanda:

- Jo, tu es si mystérieuse je me demande souvent se qu'une belle femme comme toi peux cacher ? Je suis sûr que sa t'enlèverais un gros poids des épaules si tu te confier. Je me sent plus proche de toi à chaque instant, mais pourtant tu reste un secret pour moi. J'aimerais tellement que tu me fasse confiance, je ne te veux que tu bien.

La magie disparut, Johanna eut un sourit crispé. Elle ne c'était jamais confié à quelqu'un, des amis elle en avait plus et la famille n'en parlons pas. Ce soir elle sut qu'à lui elle pouvait tous dire, qu'il ne la jugerait pas et la comprendrais.
Elle dit alors:

- Rentrons et je te dirais tous.


De retour à l'appartement, la jeune fille buvait son café dans un silence olympien. Son colocataire la regardait sans la pressé, il vouvait l'apprivoiser comme un animal sauvage Jo avait besoin de temps pour s'ouvrir à lui.
Puis, d'une voix remplit de douceur il dit enfin:
- Jo, Si tu n'ai pas prête je peux le comprendre. Quand tu le seras je serais à tes côtés, je ne suis pas pressé.
- J'ai tué un homme




A suivre

avatar
angie841202
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1627
Age : 33
qui ta recommander se forum ? : Explique comment a tu connu et pourquoi veux tu t'inscrire sur se forum ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique "Belladonna"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum